Histoires de réussite

D’un océan à l’autre, élèves et enseignant.e.s usent de leur dévouement pour rallier les personnes qui les entourent et aider la nature à s’épanouir, agissant de concert avec le WWF-Canada. Puisez votre inspiration dans leurs réussites!

Vous avez déjà retroussé vos manches à l’occasion d’un Nettoyage de la cour d’école pour faire de votre cour d’école un lieu plus sûr et plus propre pour tous les êtres vivants? Vous avez déjà aidé à protéger la nature en vous impliquant dans un projet Libérez votre nature? Sensibilisé d’autres personnes à des enjeux cruciaux ayant un impact sur les espèces arctiques en participant à une Marche de l’ours polaire? Ou travaillé avec le WWF d’une autre manière créative? Nous voulons entendre parler de vous aussi. Vous pouvez soumettre votre histoire ci-dessous.


CRÉATION D’UNE COMMUNAUTÉ D’APPRENTISSAGE À L’ÉCOLE SECONDAIRE RONALD-MARION

Fort.e.s de leur expérience d’évaluation de la qualité des cours d’eau, les élèves plus âgé.e.s ont guidé les élèves de 9e année de leur école pour libérer leur nature, réalisant une étude sur le ruisseau situé à l’arrière de leur école secondaire à Pickering, en Ontario. « J’ai découvert tout l’impact que le climat peut avoir sur notre environnement et les facteurs qu’on doit prendre en compte avant de l’étudier. J’ai trouvé l’expérience très informative et intéressante et j’ai aimé apprendre de personnes plus expérimentées que nous. » – Aimée, 9e année

DES RESSOURCES ÉDUCATIVES FAITES POUR LES ÉLÈVES, PAR LES ÉLÈVES

Les élèves participant à ce projet Libérez votre nature s’étaient donné comme objectif de créer et publier, pour d’autres élèves de l’école primaire Frank J Mitchell, une ressource à copies multiples servant à identifier les arbres et les buissons situés sur le terrain de leur école et dans les zones humides avoisinantes. Les élèves impliqué.e.s dans le projet ont passé du temps dans la nature à chercher, entretenir et photographier des arbres et des buissons locaux. À la fin du projet, les élèves en savaient beaucoup plus sur les plantes et les arbres qui poussent près de leur école. « La fin de semaine dernière, je vendais de la limonade dans la rue et j’ai reconnu le peuplier de l’Ouest à cause de ses touffes de duvet blanc. » – Autumn, 4e année

DES CITOYEN.NE.S SCIENTIFIQUES DE ST. MARY’S AIDENT LES TORTUES INDIGÈNES EN DANGER

À l’école St. Mary’s de Aylesford, en Nouvelle-Écosse, des élèves de 4e et 5e années se sont transformé.e.s en citoyen.ne.s scientifiques grâce à leurs projets Libérez votre nature : en sortant sur le terrain pour recueillir des données scientifiques, ils ont contribué à localiser les tortues en danger avec l’aide d’un groupe de conservation local. Les élèves ont eu la chance d’utiliser la télémétrie et d’apprendre comment utiliser les récepteurs et les antennes pour suivre les tortues marquées. Grâce à ce projet, les élèves ont appris qu’ils pouvaient directement aider à soutenir les initiatives de conservation des espèces locales et sensibiliser les personnes qui les entourent.

PRÊTER MAIN-FORTE AUX ESPÈCES LOCALES

Dans le cadre du programme d’éducation des Autochtones Siwal Si'wes, des élèves du secondaire ont invité la nature dans leur classe. S’inspirant des projets de restauration d’espèces locales d’un organisme de protection des espèces, les élèves de Mission, en Colombie-Britannique, ont accueilli des tortues, et se sont appliqué.e.s à en prendre soin. « Ça m’a permis de comprendre l’impact des espèces envahissantes dans un écosystème, et des dommages qu’elles peuvent causer en le modifiant. C’est génial de savoir qu’on peut faire une différence. » – Taivinder, 11e année

OAK LAKE LIBÈRE SA NATURE POUR LES PRAIRIES

Ce projet a permis aux élèves d’Oak Lake, en Alberta, de se rapprocher du biome local des Prairies. L’école communautaire d’Oak Lake a libéré sa nature pour les Prairies en rassemblant ses élèves autour d’une vaste gamme d’activités : nettoyages, sorties éducatives, projets de recherche sur les risques encourus par les habitats des Prairies, exploration de solutions durables et création d’un banc de démonstration de l’herbe des Prairies pour concrétiser ces enjeux. « Ça nous permet de découvrir les cultures et les animaux de nos Prairies et de ne pas oublier pas la terre d’où l’on vient. » – Dara, 5e année

DE LA SCIENCE CITOYENNE AU COLLÈGE LEWISVILLE

À Moncton, au Nouveau-Brunswick, les élèves du collège Lewisville ont invité 400 œufs de saumon dans leur salle de classe pour observer toutes les étapes de leur cycle de vie. Ils en ont pris soin jusqu’au moment de les remettre en liberté. Grâce à ce projet, les élèves ont accompagné de nombreux œufs de saumon jusqu’à ce qu’ils deviennent des petits poissons prêts à retourner dans la nature. « J’ai vraiment beaucoup aimé ce projet car j’ai appris toutes les différentes étapes du cycle de vie d’un saumon. » – Miguel, 6e année.

DE NOUVEAUX DORTOIRS POUR DE NOUVELLES AMIES

En apprenant que les chauves-souris ont de moins en moins d’endroits où se réfugier alors qu’elles jouent un rôle essentiel dans les écosystèmes, des élèves participant au programme Libérez votre nature se sont pris d’intérêt pour ces petits mammifères et ont fait des recherches pour connaître leur régime alimentaire, leur habitat et identifier les espèces indigènes présentes dans leur communauté. Le résultat? Les élèves de l’Abbotsford Christian School sont passés à l’action et ont construit de nouveaux dortoirs pour les chauves-souris! Guidé.e.s par les conseils d’un expert local, il.elle.s ont repéré les meilleurs endroits pour installer ces dortoirs sur le territoire de leur communauté et de leur école, aidant ainsi les chauves-souris locales à s’épanouir.

TOUTE L’ÉCOLE À PIED D’OEUVRE POUR CRÉER UNE SALLE DE CLASSE EN PLEIN AIR

Élèves, enseignant.e.s, bénévoles : il.elle.s se sont tou.te.s retroussé les manches pour aider à créer une salle de classe en plein air, ce qui permet à chaque classe de l’école Elizabeth Rummel de Canmore, en Alberta, de venir une fois par semaine pour observer et étudier les changements saisonniers. Ensemble, il.elle.s espèrent protéger les habitats déjà existants dans leur école et mobiliser les élèves pour qu’il.elle.s s’impliquent activement dans le transfert de leurs nouvelles connaissances au-delà des frontières de leur école.

IMAGINER DE NOUVELLES COURS D’ÉCOLE

À Florenceville Bristol, au Nouveau-Brunswick, chaque élève de l’école primaire Bristol a imaginé, crayon en main, à quoi ressemblerait sa cour d’école pour qu’elle puisse accueillir des espèces. Après avoir tracé et rassemblé leurs plans, il.elle.s en sont arrivé.e.s à un jardin à papillons utile pour attirer les espèces et fournir des habitats et un lieu où les élèves pourraient activement apprendre. De bout en bout de ce projet, les élèves ont pu s’initier aux phases de planification et d’exécution. Au cours des prochaines années, cet espace sera élargi pour inclure des nichoirs à oiseaux et accueillir encore plus d’espèces.

PROJET DE JARDIN À PAPILLONS DANS LA COUR DE L’ÉCOLE PRIMAIRE HILLCREST

Avec l’appui des Subventions Libérez votre nature à l’école, les élèves de Hillcrest et leurs enseignant.e.s ont doublé la taille d’un jardin existant pour offrir un habitat plus vaste aux papillons et autres pollinisateurs. Que ce soit en retirant des roches et des mauvaises herbes, en creusant et plantant, en peignant les pots de fleurs ou en créant des activités de célébration, les 295 élèves de l’école de Salmon Arm, en Colombie-Britannique, ont contribué à mettre à exécution tout ce processus. « C’était passionnant de voir ces jeunes enfants travailler si dur et prendre autant de plaisir! » – Tyra, enseignante

UNE NOUVELLE FENÊTRE SUR LA DÉCOUVERTE DE LA NATURE

À Thunder Bay, en Ontario, la Roots & Branches Forest School a proposé de créer des kits d’exploration pour piquer la curiosité des élèves sur le thème de l’environnement. Guides, loupes et jumelles ont permis aux élèves de se rapprocher de toutes les plantes et créatures qui les entourent, ce qui leur a inspiré des projets et des expériences artistiques! « Les jumelles, les guides de terrain et les loupes leur ont ouvert une toute nouvelle fenêtre sur la découverte de la nature. Ils utilisent les guides pour trouver le nom des plantes et des animaux qu’ils ne connaissent pas, et ils adorent avoir toutes ces informations à portée de main. » – Emily, enseignante.

DÉMONSTRATION DE COMPÉTENCES CITOYENNES AU SEIN DE LA COMMUNAUTÉ

L’objectif de ce projet était de sensibiliser les élèves aux êtres vivants de l’environnement, et plus particulièrement aux espèces de chauves-souris existantes à Winnipeg, au Manitoba. Les élèves de l’école Bannatyne ont créé pour les chauves-souris de véritables dortoirs en bois, qu’il était possible d’installer dehors. Il.elle.s les ont assemblés et peints avec l’aide d’élèves du collège local. Le résultat? Ce sont non seulement les élèves qui ont été sensibilisé.e.s, mais aussi l’ensemble de la communauté : des propriétaires locaux, des propriétaires de chalets et des organismes de conservation locaux ont en effet reçu des nichoirs, à leur demande.
Voir d'autres histoires de réussite...